27 janvier 2011

Michael Chabon, Les mystères de Pittsburgh, lu par Daniel

Paris, Pavillons Poche/Robert Laffont, 2009, 371 p. C'est l'histoire d'Arthur, jeune diplômé exerçant comme libraire sans panache, qui est attiré par Arthur (un garçon) et par Phlox (une fille). Et c'est l'histoire de l'éducation sentimentale de ce fameux Arthur, qui choisira - ou pas - son bord, tout en ayant conscient de ce qu'il perd en choisissant, et tout en admettant l'option d'être parfaitement bi. Sentiment mitigé au terme de cette lecture, que j'ai trouvée finalement assez peu sincère. Sans compter qu'à force de beaucoup... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 22:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 janvier 2011

A propos du site

Petit dépoussiérage sur le site, qui ne devrait pas trop vous perturber : les liens amis (à gauche) on été dispatchés en plusieurs catégories : - la catégorie "Administration", qui permet aux membres de la confrérie de gérer ce site (avec login et mot de passe); - une catégorie "Archives de la confrérie" où vous pourrez retrouver tous les billets par la Confrérie des 10001 Pages ; - une catégorie "Liens des membres" pour retrouver les sites Internet ou blogs des membres de la confrérie ;- une catégorie... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 10:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 janvier 2011

Je ne sais pas quoi lire... à ma façon!

Ce bref message pour signaler un petit site Internet qui vaut son pesant de cacahuètes si vous êtes en panne d'idées pour vos prochaines lectures. Il s'agit de "My  Boox Affinity" et c'est assez sympa comme concept: c'est une "agence de rencontres entre livres et lecteurs", assorti d'un questionnaire. Testez-le: http://www.mybooxaffinity.frL'idée est, je l'avoue, assez jouissive. Le site m'a d'ores et déjà proposé un ou deux livres que j'ai déjà lus et appréciés; c'est donc relativement fiable... A noter qu'il... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 22:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 janvier 2011

Catherine Gaillard-Sarron, Un fauteuil pour trois, lu par Daniel

Lausanne, Plaisir de lire, 2009, 174 p. Catherine Gaillard-Sarron a publié l'an dernier un recueil de dix nouvelles d'essence fantastique à la saveur particulièrement agréable - une belle découverte, pour tout dire! Il y a certes de belles frayeurs, de belles inquiétudes et des nuits blanches à revendre, mais il y a aussi de la tendresse dans ces récits, et un certain humour - parfois franchement potache, parfois joliment noir.  J'en parle plus amplement ici. Daniel, 1719 p.
Posté par confrerie2010 à 19:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 janvier 2011

Anthony E. Zuiker, Level 26 Tome 2 Dark Prophecy, lu par Christine

Editions Michel Lafon, 365 pages. Une série de meurtres aux quatre coins des Etats-Unis conduit Steve Dark sur les traces du Tueur Aux Cartes, qui s'inspire des images des cartes du tarot pour mettre en scène ses meurtres. Ce deuxième volet est aussi captivant que le premier, avec des séquences vidéos plus abouties et de meilleure qualité. On en apprend aussi davantage sur le passé du personnage principal, Steve Dark. Vivement la sortie du troisième tome! Christine, 365 pages.
Posté par confrerie2010 à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 janvier 2011

Michel Houellebecq, La carte et le territoire, lu par Bruno

Éditions Flammarion, 428 p. La sortie d’un livre de Houellebecq est toujours un événement. Ce roman n’a pas fait exception et était même particulièrement attendu après la déception suscitée par son précédent livre, La Possibilité d’une Île. Contre toute attente, La Carte et le Territoire n’a pas déçu les admirateurs de Houellebecq (dont je fais partie) qui a d’ailleurs été récompensé par le Goncourt. Houellebecq, moins incisif que de coutume, reste fidèle à ses thèmes de prédilection : déclin post-moderniste de l’Occident,... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 22:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 janvier 2011

Jean-Edern Hallier, Le grand écrivain, lu par Daniel

Paris, Sagittaire, 1977, 190 p.Décédé en 1997 d'une chute à vélo (à moins que ce ne soit un assassinat?), l'auteur place son lecteur dans un univers onirique aux phrases longues, embrassant mine de rien tout un univers. Cela, autour d'une promesse d'enfance rigoureusement respectée et énoncée dès la première page: "Maman, je serai un grand écrivain." Une prose poétique étonnante, génialement déconcertante, où souvent, le sens des mots s'efface pour laisser chanter leur musique - cela, sans oublier une certaine provocation,... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 22:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 janvier 2011

Sandrine Colas, A l'aube de mon destin, lu par Daniel

Edition 999, 2010, 119 p. - roman lu en ligne ici.Jolie découverte que ce récit, qui relate les débuts dans la vie d'une équipe de post-adolescents - du bac à la maternité, dans un délai d'environ deux ou trois ans, le tout vu à travers les yeux de Claire, qui vit toutes sortes d'avanies: largages, humiliations, mais aussi rêves accomplis, succès dans ses projets d'écriture, bons débuts dans la vie de famille. Il y a quelques passages qui auraient mérité d'être moins convenus, d'autres qui auraient pu être dramatisés avec plus de... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 21:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 janvier 2011

Philippe Bilger, 20 minutes pour la mort, lu par Daniel

Monaco, Editions du Rocher, 2011, 162 pages. Le blog de l'auteur. Un livre qui revisite l'histoire d'un procès présenté comme exemplaire et passionnel, et connu comme tel: celui de Robert Brasillach, écrivain et antisémite, condamné à mort dans le sillage de la Libération et exécuté le 6 janvier 1945. Ce livre débute sur un procès de Robert Brasillach avant de se lancer, de manière analytique et aiguë, dans une critique du procès de l'écrivain - cela, sans excuser ce dernier pour autant: lui-même magistrat, Philippe Bilger est... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 22:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 janvier 2011

Shan Sa, Impératrice, lu par Daniel

Paris, Albin Michel, 2003, 440 pages. Ce n'est pas le genre de livre qu'on dévore, mais plutôt un roman qu'on savoure longuement. Il relate la destinée de Wu Zetian, unique impératrice de l'empire chinois, qui a vécu de 635 à 705 après Jésus-Christ. Roman historique donc; mais c'est aussi le portrait d'une civilisation et de ses coutumes rigoureuses, une réflexion sur la place de l'homme dans le cosmos (une place modeste, même si l'on est empereur!) et sur le pouvoir, volontiers conçu ici comme un exercice de force et, parfois,... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 22:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]