31 mars 2012

Etgar Keret, Au Pays des Mensonges, lu par Bruno

Éditions Actes Sud, 205 p. Il y a des livres que vous aimez déguster lentement, tel un bon vin : Au Pays des Mensonges en fait partie  ! Ces 39 nouvelles sont autant de jolies surprises : audacieuses, tragiques, comiques, oniriques ou surréalistes, ces histoires sont des contes modernes qui savent aller droit au but et nous toucher. "Au Pays des Mensonges" est aussi le titre d'une de ces nouvelles. Dans cette fable, un menteur patenté rencontre les mensonges qu'il a inventés et qui prennent vie sous ses yeux. On trouvera... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 17:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mars 2012

Daniel de Roulet, Fusions, lu par Daniel

Paris, Buchet-Chastel, 2012, 373 p.L'auteur suisse Daniel de Roulet offre ici un roman centré sur l'énergie nucléaire, qui s'ouvre sur la mémoire tragique de Tchernobyl et d'Hiroshima, points tragiques extrêmes d'une période où l'humanité aura cru, sans faillir, à la possibilité d'un "nucléaire pour la paix". Sur cette trame de fond, vient se greffer le récit d'un processus de fusion entre deux entreprises de retraitement de déchets nucléaires. Le récit alterne scènes surréalistes et instants froids,... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 21:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mars 2012

Dominique Souton, L'année du réel, lu par Daniel

Paris, Editions de l'Olivier, 2004, 165 p.Pour analyser le réel et ses différents avatars en ce début de vingt et unième siècle, la narratrice de ce roman décide de s'installer dans un carton posé au milieu de son salon et d'y recréer l'ambiance de la caverne de Platon - dont il faudrait sortir. Dans sa démarche de saisie du réel, la narratrice oublie vite son carton et rencontre toute une galerie de personnes qui, peu à peu, vont la mettre sur la piste des mille variations et formes du réel: réalité,... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 21:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mars 2012

Titiou Lecoq, Les Morues, lu par Daniel

Vauvert, Au Diable Vauvert, 2011, 451 p.Premier roman à nouveau... et qui a fait parler de lui dans le cadre de la rentrée littéraire 2011. J'ai rencontré l'auteur, qui m'a convaincu, à la Fête du Livre de Saint-Etienne, de goûter à ses "Morues". Test concluant, par-delà les forces et faiblesses: l'auteur sait manifestement tout faire, avec des bonheurs divers. Ainsi ce roman prend-il tour à tour des allures de chick lit, de critique sociale et politique, de roman policier et de comédie de moeurs... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 00:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mars 2012

Christel Diehl, Enola Game, lu par Daniel

Brest, Editions Dialogues, 2012, 118 p."Enola Game" est le premier roman de Christel Diehl, et son titre annonce la couleur puisqu'on devine, en arrière-plan, un enjeu guerrier. Le récit, cependant, retrace plus particulièrement la destinée d'une mère et de sa fille, confinées dans leur maison (pour ne pas dire assiégées) et contraintes de réinventer un mode de vie fondé sur la frugalité et la sobriété après avoir vécu des années d'abondance. Après un début mouvementé, la sobriété du style de l'auteur... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 00:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mars 2012

Dôme, Tome 1, Stephen King, lu par Bernadette

Editions Albin Michel, 630 pages Une petite ville du Maine, aux Etats-Unis, se retrouve mystérieusement coupée du monde par une barrière invisible, le Dôme. L'auteur nous fait vivre le quotidien de plus en plus précaire de la population, des tensions de plus en plus palpables, des luttes de pouvoir, des liens d'amitié qui se créent, les manigances sans scrupules de certains, les meurtres et les suicides. Bref, Stephen King ne nous ménage pas et nous fait vivre, au fil de la lecture, dans une admosphère de plus en plus étouffante et... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 15:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mars 2012

Marguerite Burnat-Provins, Hôtel, lu par Daniel

Lausanne, Plaisir de lire, 2012, 195 p., préface de Rafik ben Salah, postface de Catherine Dubuis.A travers la destinée d'un hôtel marocain déserté par les touristes dans les années 1920/30, l'auteur met en scène l'ennui comme métaphore de l'essence toute existence humaine. Quand donc va-t-il se passer quelque chose? Le récit suggère que les moindres rites quotidiens prennent soudaine une signification essentielle dans un contexte plutôt oisif. Il y a aussi, ici, la peinture des relations entre... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 21:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2012

Yehoshua Kenaz, Chair sauvage, lu par Bruno

Éditions Actes Sud, 221 p. Ces neuf nouvelles israéliennes ont en commun de raconter des scènes de la vie quotidienne à Tel-Aviv, des scènes qui menacent à tout moment de basculer dans le drame ou l’absurde (ou bien les deux) : une jeune femme rescapée des camps de concentration et persuadée que des excroissances lui poussent à l’intérieur du corps devient à la faveur d’une soirée mondaine une personne digne d’intérêt ; un jeune garçon rencontre un demi-frère, pour le meilleur et pour le pire ; un soldat accepte de... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 21:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]