cedric_pignatVevey, Editions de l'Aire, 2012, 285 p.   

Avec "Les Murènes", Cédric Pignat signe ici un premier recueil de nouvelles qui se caractérise par un soin hors du commun apporté à la langue, qui frise la perfection formelle et sait jouer de sa poésie et de ses sonorités (assonances et allitérations sont au rendez-vous). Cela est mis au service de nouvelles qui se placent sous le patronage des classiques d'hier et d'aujourd'hui et développe, mine de rien, une sensualité et un érotisme précis et fascinants. 

J'en parle plus amplement ici.
   
Daniel, 16791 p.