26 février 2013

Sébastien Ménestrier, Heddad, lu par Daniel

Paris, La Chambre d'échos, 2008, 101 p.  Est-ce un conte, un roman, un récit? Cet ouvrage privilégie les chapitres courts pour relater, dans une grande unité de ton qui témoigne d'un important travail sur la langue pour rendre une voix aux personnages qui s'expriment, la destinée d'une famille qui éclate et qu'on aimerait bien voir unie, sous la figure tutélaire du père Heddad, aveugle qui aime marcher. La démarche littéraire est ici très aboutie, très travaillée, et le sens systématique du concret de l'auteur débouche, parfois,... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 21:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 février 2013

Boris Petric, On a mangé nos moutons, lu par Daniel

Paris, Belin, 2013, 199 p.  Kirghizstan, Etat en transition: l'auteur donne ici une analyse captivante d'un pays méconnu, passé d'un système à l'autre en une vingtaine d'années. La chute de l'élevage du mouton, entraînée par la disparition des kolkhozes, est présentée comme un emblème de cette évolution. Dès lors, le Kirghizstan a développé une économie qui dépend de l'extérieur et dont l'auteur dépeint quelques mécanismes clés: les émigrés qui vont faire fortune à l'étranger, l'économie de bazar, et surtout les ONG qui se... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 00:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 février 2013

Jean-Guy Soumy, Le Silence, lu par Daniel

Paris, Robert Laffont, 2013, 224 p.  Tout commence avec le suicide d'un mathématicien de renom, qui laisse sa famille dans l'embarras et place sa veuve face au secret de son existence. Il en résulte un terrible jeu de piste qui, des universités prestigieuses des Etats-Unis, va plonger ses racines en Creuse. Un roman terrible et captivant, qui offre quelques réflexions sur la création poétique et place la Creuse, département français plutôt rural, dans une optique mondiale et moderne.          ... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 00:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 février 2013

Megan K. Stack, Tous les hommes de ce village sont des menteurs, lu par Daniel

Paris, Rue Fromentin, 2013, 412 p., traduction de Martial Lavacourt.    La reporter de guerre américaine Megan K. Stack relate son vécu au Moyen-Orient et au Proche-Orient durant la première décennie du XXIe siècle: Israël, Afghanistan, Egypte, Liban, Arabie. Non contente de se satisfaire des discours officiels, elle n'hésite pas à approcher les gens et à décrire leur vie, pas toujours facile sous les bombes. Elle relate également les aléas de l'exercice de son métier, dans un style plutôt lent, qui prend le temps de la... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 22:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 février 2013

Tchoucky Eileen, La Pilule, lu par Daniel

Paris, La Planète des couleurs, 2012, 49 p.   Le chômage peut-il être mortel, interroge l'auteur? A l'heure des événements de Nantes, cette nouvelle vendue au format numérique (à commander sur le site de l'éditeur) incite à répondre par l'affirmative. Mais l'auteur lance le lecteur sur une tout autre piste, pas moins horrifiante: l'Etat envoie une pilule mortelle aux chômeurs supposément désespérés et problématiques, en leur suggérant gentiment de s'en servir au moment où ils seront à bout, afin de faire de la place à Pôle... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 22:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 février 2013

David Anthony Durham, Acacia, tome 3, lu par Jessica

Editions France Loisirs, 2011, 1032 p.  L'affrontement avec les Auldeks arrive enfin avec ce troisième tome. L'avenir du royaume est entre les mains des héritiers akarans. Tandis que la reine Corinn devra affronter les Héraults du Santoth venus récupérer le chant d'Elenet qui lui donne tous ses pouvoirs magiques, les autres héritiers devront se charger des Auldeks... Ce tome est un peu long... le lecteur est noyé par l'introduction de nombreux personnages... on en oublie la quête principale... Après l'anéantissement des Meins,... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 17:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 février 2013

Koushun Takami, Battle Royale, lu par Daniel

Paris, Le Livre de Poche, 2009, 831 p.   Une histoire délirante: les 42 élèves adolescents d'une classe sont séquestrés sur une île avec pour mission de s'entretuer jusqu'au dernier. L'auteur s'amuse à dresser des portraits psychologiques plus ou moins fouillés et à décrire le choc des âmes, des trahisons et des alliances fragiles. Le style est efficace, soucieux du rythme et du détail, et va jusqu'à se permettre le luxe d'exploiter des images délirantes qui créent une ambiance de bonne vieille série B comme on les aime. Bien... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 23:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
12 février 2013

Dirigé et présenté par Michel Foucault, Moi, Pierre Rivière, ayant égorgé ma mère, ma sœur et mon frère…, lu par Bruno

Éd. Gallimard/Folio, 421 p. En juin 1835, Pierre Rivière, fils d’un paysan normand, assassine à coups de serpe sa propre mère, enceinte, sa sœur ainsi qu’un de ses jeunes frères. Condamné à mort, le meurtrier âgé de 18 ans est condamné à mort. Par grâce royale, sa peine est commuée en réclusion criminelle à perpétuité. Moins de cinq ans plus tard, Pierre Rivière se suicide en prison. Ce parricide – considéré à l’époque comme le crime le plus terrible qui soit – intéresse les gazettes locales mais n’a pas de retentissement particulier... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 21:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 février 2013

Mathias Enard, Rue des Voleurs, lu par Catherine

Actes Sud, 252 pages. Un auteur que je découvre, vous me direz ce que vous en pensez ! Le narrateur, Lakhdar, est né et a vécu toute sa vie à Tanger. Il a 20 ans à peine, et il est banni par sa famille car il l'a déshonorée en flirtant avec sa cousine. Il passe un an à errer, à vivre comme un mendiant puis il découvre une communauté accueillante, un Cheikh qui lui parle bien. Il retrouve un travail, une famille, une vie. Ce qui lui plait, c'est sa vie d'homme libre, lire des polars en français, polars français ou américains, il lit... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2013

Katarina Mazetti, Le caveau de famille, lu par Catherine.

Gaïa Editions, 238 pages.   Il s'agit de la suite de "Le mec de la tombe d'à côté". J'avais lu ce livre il y a quelque temps. Cette suite est tout aussi bien. Un genre de claque. Ces deux personnes que tout séparait se rejoignent, font des enfants ensemble, vivent ensemble. C'est l'histoire de leur quotidien, de leurs joies, leurs peines, leur amour, leur manque d'amour. Une histoire banale mais si bien racontée, je recommande ces deux romans à tout le monde ! Benny et Désirée racontent tour à tour leur histoire, chacun leur... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 23:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]