Rouvillois Histoire Best

Paris, Flammarion, 2011, 303 p.

Dernier ouvrage que j'ai lu dans le cadre du défi de la "Confrérie des 10001 pages" 2013.

Un très bon ouvrage sur le phénomène des best-sellers, malgré quelques oublis notables. L'auteur en propose une analyse fine, selon trois axes: le livre, l'auteur et le lecteur. Ce qui implique l'étude des phénomèes de masse, des lectures obligatoires, l'analyse de ce qui se cache derrière les chiffres (de vente) et une approche des recettes d'un gros succès. Mais l'auteur est lucide: le succès commercial ne fait pas le génie (pas moins que l'échec, hé hé!), et il n'y a pas de recette infaillible, fût-elle littéraire ou mercatique. Nous voilà avertis: "on ne sait qu'une chose, c'est qu'on ne sait pas tout..." Un essai captivant et instructif.

J'en parle plus amplement ici

Daniel, 30330 p.