25 juillet 2013

Nicolas Maradan, Au sud de notre âme, lu par Daniel

Paris, Mon Petit Editeur, 2012, 129 p. Une police qui connaît son métier, un journaliste pas tout à fait sec derrière les oreilles: qui va percer le mystère des deux prostituées de la Grand-Fontaine, mortes dans des circonstances sordides à peu de temps d'intervalle? Journaliste à "La Liberté", Nicolas Maradan signe ici un premier roman qui donne beaucoup à voir, restituant avec talent l'ambiance de la rue chaude de Fribourg et celle de la rédaction du journal. Une rédaction qui rappelle celle de "La Liberté", puisque l'auteur ne... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 22:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 juillet 2013

Danielle Akakpo, Détestable Antigone, lu par Daniel

Saint-Etienne, Laura Mare, 2010, 158 p. "Détestable Antigone", premier roman de la nouvelliste Danielle Akakpo, est le roman des forums où l'on se côtoie virtuellement avant de se rencontrer pour de vrai, et rien que pour ça, il vaut la peine d'être lu et remarqué. On y découvre l'intéressant personnage d'Antigone, absolument détestable... et qui finit par claquer, en pleine réunion de forumeurs. Quelques éléments du roman sont traités un peu vite, et c'est dommage; mais enfin, l'histoire est servie par une prose fluide et claire, qui... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 22:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juillet 2013

Valérie Poirier, Ivre avec les escargots, lu par Daniel

Genève, Autre part, 2013, 149 p. Un recueil de nouvelles ou un roman? On pourrait voir dans "Ivre avec les escargots", qui se présente comme un recueil de nouvelles, une collection de flashes et d'instants de vie. Il y a en effet quelque chose d'autobiographique là-dedans, dans ces petits textes souvent fulgurants, narrés avec simplicité, qui recréent une certaine vie de province, placée entre la préservation d'une vie traditionnelle qui, cependant, ne satisfait plus guère les aspirations d'une jeunesse qui, dans les années 1970, se... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 22:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juillet 2013

Clarisse Francillon, Festival, lu par Daniel

Lausanne, Plaisir de lire, 2010, 291 p. Sept nouvelles aux accents divers qui, parues pour la première fois en 1958, n'ont rien perdu de leur actualité. Il y est le plus souvent question d'interactions humaines, d'amours féminines troubles ("Festival") et d'interactions complexes entre colocataires ("Rue des Terres au curé numéro 7"). Le lecteur goûtera ici le style, qui oscille entre sérieux et décontraction et dépeint, entre tendresse et ironie, un certain milieu: il est question des 14e et 15e arrondissements de Paris, mais aussi... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 21:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 juillet 2013

Fabien Feissli, Séance fatale, lu par Daniel

Broc, La Plume Noire, 2013, 259 p. "La Plume Noire" édite Bruno Chiron (j'en parlais en son temps) et votre serviteur... mais aussi le jeune écrivain Fabien Feissli, qui offre avec "Séance fatale" un premier roman policier à l'intrigue bien construite, sur un mode classique. Le lecteur pourra cependant regretter que certains aspects soient peu charnus: il aurait été possible de donner plus à voir et à sentir de la ville de Lausanne, et de montrer davantage certains personnages secondaires en action. Reste que l'auteur est prometteur,... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 22:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juillet 2013

Collectif, Meurtres exquis, lu par Daniel

Paris, NiL, 2002, 294 p. Quinze chapitres, quinze auteurs: c'est bien un polar hors norme que nous avons là. L'ouvrage a été écrit, apparemment, selon le principe du cadavre exquis, moyennant sans doute quelques adaptations. Reste que l'ensemble est foutraque, voire un peu décousu, d'autant plus que les premiers chapitres font tous un peu figure d'exposition prolongée. Cela dit, le lecteur va bien rigoler, plus d'une fois, face à l'humour ravageur, parfois olé olé, des auteurs associés. Et les amateurs de littérature irlandaise... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 21:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 juillet 2013

Jean-Sébastien Hongre, Un père en colère, lu par Daniel

Paris, Max Milo, 2013, 222 p. Un roman qui ne triche pas, dit-on. C'est surtout le récit d'un père de famille qui entend recoller les morceaux d'un ménage fichu en l'air par l'existence, par une mère falote, par des enfants qui ont mal tourné et sont plus intéressés par le trafic de drogue que par l'humain. Le tout est porté par un style varié: la diversité des voix contribue à l'agrément et donne à l'ouvrage une dimension humaine indéniable. Autre élément intéressant: le jeu des alliances qui se font et se défont entre les... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 21:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juillet 2013

Jean-Pierre Richard, La vieille dame qui avait trop dansé, lu par Daniel

Paris, Albin Michel, 2013, 229 p. Il s'agit d'un recueil de nouvelles signé d'un documentariste, et qui jette un certain regard sur des aspects méconnus du cinéma, comme le doublage. Le tout dans un esprit résolument optimiste où le happy end n'est jamais loin. L'ouvrage est porté par un style agréable, fluide, discret afin de faire toute la place à des intrigues bien troussées. Pas forcément mémorable, mais indéniablement agréable pour l'été. D'ailleurs, ça vient de sortir.                ... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 21:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2013

Umberto Eco, Confessions d'un jeune Romancier, lu par Bruno

Editions Grasset, 232 pages Le quatrième couverture de ce nouvel essai d'Umberto Eco est trompeur et risque fort de conduire nombre de lecteurs dans l'erreur. Sans doute parce que c'est plus vendeur, l'éditeur présente Confessions d'un jeune Romancier comme d'une sorte de vademecum pour écrivain en herbe. C'est faire insulte à Umberto Eco, tant cet essai est moins un manuel pratique pour jeune écrivain en quête de succès, qu'une brillante présentation de la carrière de "jeune" romancier d'Umberto Eco (seulement cinq romans à son... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 21:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juillet 2013

Dominique Lacout et Christian Lançon, La mise à mort de Jean-Edern Hallier, lu par Daniel

Paris, Presses de la Renaissance, 2006, 397 p. hors annexes   Jean-Edern Hallier est mort au début de l'année 1997. Les auteurs de cet ouvrage d'investigation choisissent de creuser la piste (probable) de l'assassinat politique, en retraçant les menées du pouvoir, autour de François Mitterrand, pour faire taire l'écrivain - qui savait, durant les deux septennats du président socialiste, des choses qu'il est préférable de cacher au sujet de François Mitterrand: cancer, fille illégitime, passé à Vichy, relations avec René Bousquet,... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 23:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]