30 novembre 2012

Marc Boivin, Suite de listes, lu par Daniel

Fribourg/Genève, Faim de Siècle/Cousu Mouche, 2012, 98 p.     On se souvient de "Liste de listes" du même auteur, paru il y a quelques mois en arrière - j'en parlais ici. Vu le succès rencontré par ce premier opus, l'auteur et l'éditeur ont décidé de remettre ça: des listes humoristiques dont les items entrent en résonance avec le titre de la liste pour faire sourire, rire et réfléchir. Le lecteur aura l'impression, en lisant ce tome 2, que l'auteur est allé encore plus loin dans sa démarche, osant davantage le jeu de mots... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 23:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 novembre 2012

Gilles Bressand et Guillaume Weill-Raynal, Suite 2806, lu par Daniel

Paris, La Tengo, 2012, 175 p.     Tout le monde se souvient de ce qui s'est passé en mai 2011 dans la suite 2806 du Sofitel de New York. Les auteurs de ce petit roman jouent ici sur la thèse du complot qui aurait fait tomber un certain Dominique Strauss-Kahn. L'art de l'ellipse est l'une des forces des auteurs, qui ne nomment jamais les sommités politiques qui interviennent (DSK, mais aussi Nicolas Sarkozy et son entourage de ministres), tout en suggérant assez fort les choses pour que tout le monde sache de qui il s'agit.... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 20:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2012

Ceridwen Dovey, Les Liens du sang, lu par Daniel

Paris, Editions Héloïse d'Ormesson, 2008, 217 p., traduction de Jean Guiloineau     Dans un pays jamais nommé, le Président est déposé à la faveur d'un coup d'Etat, le commandant prenant sa place. Autour de lui travaillent son portraitiste, son cuisinier et son coiffeur, auxquels l'auteur donne la parole. L'ambiance est faussement calme dans le monde de la résidence surveillée, et le travail paraît être un refuge détaillé avec complaisance. Tout se complique avec l'entrée en scène des femmes qui entourent ces hommes, et qui... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 21:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2012

Stanislas Kowalski, Testament d'une race, lu par Daniel

Lyon, autoédition 2012, 172 p.     La fin d'un peuple racontée par l'un de ses officiers: voilà, en très court, de quoi il s'agit dans ce premier roman. L'auteur aurait pu jouer de manière plus précise sur le registre de langage (globalement élevé, mais avec quelques termes aux allures populaires - donc qui parle, un aède ou un soudard?) et la focalisation. Mais le lecteur se laissera volontiers emporter par des récits militaires parfois généraux (un peu trop) qui laissent cependant la place à des pages émouvantes. Cela,... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 23:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 novembre 2012

Géraldine Barbe (Barberine), Rater mieux, lu par Daniel

Paris, Leo Scheer, 2008, 142 p.     La narratrice balade son malaise existentiel d'actrice de théâtre sans emploi face au vide... avec pour seule boussole dans la vie son enfant et l'amour inconditionnel qu'elle lui porte, et qui s'exprime ici en italiques. Un titre à la Samuel Beckett pour une autofiction qui paraît un peu désordonnée, qui ne m'a pas totalement convaincu, mais quand même assez pour me donner envie de lire autre chose de l'auteur. A suivre! J'en parle plus longuement ici.  Daniel, 20182 p.
Posté par confrerie2010 à 23:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2012

David Anthony Durham, Acacia, tome 1, lu par Jessica.

Editions France Loisirs, 2008, 1002 p. Suite à des machinations et des complots, le roi d'Acacia Leodan Akaran est lâchement assassiné de la main d'un Mein, un peuple guerrier exilé depuis fort longtemps dans une forteresse lointaine. Cet assassinat marque le début de la vengeance de la nation meine puisque Hanish Mein devient souverain de cette province en écrasant la moindre rébellion acaciane par sa suprématie militaire. Après la disparition de leur père, les quatre enfants de Leodan sont contraints de fuir le royaume et de... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 19:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 novembre 2012

Paul Fournel, La Liseuse, lu par Daniel

Paris, P. O. L., 2012, 219 p.     Un éditeur à l'ancienne reçoit une liseuse, qui doit l'aider à faire son métier. Et c'est l'irruption de la modernité et de la jeunesse dans son travail, une modernité qu'il doit apprivoiser à l'instar de cette liseuse qu'il faut bien nourrir. Au-delà de cette approche qui flatte le lecteur qui aime qu'on lui parle de son vice, cet ouvrage est aussi une relance de l'Oulipo, un groupe littéraire plus vivant que jamais: outre les allégeances aux maîtres d'autrefois, on y trouve une... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 21:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 novembre 2012

Ariane Bois, Dernières nouvelles du front sexuel, lu par Daniel

Paris, L'Editeur, 2012, 227 p.     Tout est dans le titre: cet ouvrage se compose de 80 brèves chroniques qui ont toutes un sujet commun: le sexe - abordé sous toutes ses coutures. La brièveté des textes permet la fulgurance d'un coït interrompu, mais le plaisir n'est pas forcément au rendez-vous: chacun trouvera son plaisir çà et là, tout en gardant en bouche, après lecture, le goût un peu impersonnel d'un article de journal. Ce petit défaut est rattrapé par une écriture qui sait, à l'occasion (mais un peu trop rarement) se... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 21:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 novembre 2012

Isabelle Aeschlimann, Un été de trop, lu par Daniel

Lausanne, Plaisir de lire, 2012, 377 p.     Chassé-croisé amoureux à Berlin: avec son premier roman, l'auteur invite ses lecteurs à suivre les traces d'Emilie, partie travailler à Berlin, où elle se retrouve dans la même entreprise qu'un père de famille chez qui elle a oeuvré comme fille au pair huit ans auparavant. Ce qui va réveiller des souvenirs... Les êtres s'attirent et se repoussent dans ce récit aux personnages nombreux, fonctionnant un peu comme une bande; l'observation des faits et gestes est fine et précise,... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 21:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 novembre 2012

Charlotte Link, Le Soupirant, lu par Jessica.

Editions J'ai lu, 2009, 479 p.   Charlotte Link nous plonge ici dans un thriller. C'est l'histoire d'une quarantenaire Leona qui est abandonnée par son mari pour une autre femme. Mais comme si sa vie n'était pas assez chamboulée, il faut aussi qu'elle assiste au suicide d'une jeune femme qui se jette par la fenêtre et tombe à ses pieds. Profondément traumatisée, elle se rapproche du frère de la défunte afin de comprendre les raisons d'un tel acte, mais très vite Leona découvre des zones d'ombre chez ce nouveau compagnon qui... [Lire la suite]
Posté par confrerie2010 à 18:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]